La chaleur bois

La chaleur au bois est-elle l'avenir ?

Autrefois très utilisé dans les foyers, le bois était très populaire pour chauffer les maisons, car il était disponible en grande quantité sur le territoire. Mais il a perdu peu à peu de sa popularité, car il était considéré comme un combustible non propre et avec un fonctionnement non automatique.

D'autres technologies sont donc venues le remplacer. Aujourd'hui, grâce aux différents progrès, le chauffage au bois retrouve une place importante, parmi les différentes méthodes qui se vendent sur le marché. Considéré comme une énergie verte, le chauffage au bois s'inscrit dans une démarche qui respecte davantage l'environnement que les autres types de chauffage.

Mais quelles sont les avancées actuelles, en matière de chauffage au bois ?

Les différents modes de chauffage au bois

De nos jours, plusieurs méthodes de chauffage au bois se sont créés et sont disponibles sur le marché. Parmi elles, on peut citer :

  • Le poêle à bois,
  • Le poêle à granulés,
  • Le poêle mixte,
  • L'insert à bois,
  • L'insert à granulés,
  • La chaudière à bûches,
  • La chaudière à plaquettes,
  • La chaudière mixte,
  • La chaudière à granulés ou pellets appelé également chaudière bio-masse,
  • La cheminée.

Le principe de fonctionnement

Le poêle à bois est composé d'un foyer fermé dans lequel sont placées les bûches de bois. C'est grâce à ces bûches que la chaleur est créée. Le poêle aspire l'air contenu dans la pièce afin de le chauffer et de le rejeter. Les poêles à bois sont assez rustiques et offrent peu de fonctionnalités de réglage. Ils sont souvent utilisés en chauffage d'appoint, en plus d'une chaudière traditionnelle.

Le poêle a granulés ou pellets, fonctionne comme un poêle à bois, mais en version plus moderne. Le combustible utilisé est le granulé. L'avantage de ce type de poêle est qu'il est plus automatisé qu'un poêle à bois classique. Combiné à l'électricité, le poêle règle automatiquement la vitesse de combustion des granulés en fonction du besoin en chauffage.

La particularité du poêle mixte est qu'il utilise les deux combustibles, bois et granulés. En fonction des besoins, il est possible de basculer sur l'un ou sur l'autre et de pouvoir s'adapter aux hausses de prix du marché.
.
L'insert à bois fonctionne comme une cheminée mais à foyer fermé. Le rendement d'un insert à bois est plus fort que celui d'une cheminée ouverte. En récupérant l'air de la pièce, la combustion du bois contenu dans l'insert provoque un réchauffement considérable de l'air.

L'insert à granulés utilise un autre type de combustible moins contraignant et il a l'avantage d'être automatisé. Les inserts à granulés peuvent disposer de fonctionnalités plus pratiques, avec des commandes intégrés.

La cheminée à bois, à foyer ouvert, créé de la chaleur en brulant le combustible qu'elle contient.

La chaudière bois ou bûches, fonctionne comme une chaudière classique au gaz et au fioul sauf que son combustible est le bois.

La chaudière à plaquettes fonctionne également comme une chaudière classique sauf qu'elle fonctionne grâce à des plaquettes forestières. Le rendement de ce type de chaudière peut être extrêmement intéressant.

La chaudière mixte fonctionne sur le principe qu'elle peut utiliser deux types de combustibles différents. On peut citer, les chaudières bûche et granulé, les chaudières bois et gaz, les chaudières bois-fioul et les chaudières bûches-charbon.

La chaudière bio-masse, à granulés de bois ou pellets, fonctionne à l'aide de sciure ou copeaux de bois.

Les avantages et inconvénients :

Le combustible utilisé pour les poêles à bois est le moins coûteux. L'économie de facture peut donc se situer entre 30 et 50%. De plus, c'est une énergie propre. Le rejet de C02 dans l'air peut s'apparenter à celui que rejette l'arbre à sa mort.

Cependant, le stockage du bois n'est pas toujours simple, si vous manquez de place, il vaut mieux privilégier les granulés. Il faut régulièrement vider le compartiment de récupération des cendres ou remettre du combustible.

La sécurité est améliorée, en ce qui concerne l'insert. Il n'y a plus de risque d'accident puisque le combustible est enfermé. L'autonomie d'un insert peut être très intéressante, il peut fonctionner pendant au moins 10 heures, sans rechargement. Cependant, le marché actuel ne propose pas d'insert possédant un design extérieur séduisant.

En ce qui concerne les cheminées, la sécurité n'est pas reconnue puisque le combustible est à l'air libre et les rendements sont moins grands que pour d'autres méthodes. Cependant, la cheminée provoque une chaleur naturelle et agréable qui est souvent très apprécié.

La chaudière à bois :

  • Le prix du bois est peu coûteux.
  • La chaudière est durable et écologique.
  • Mais, le rangement et la manipulation du bois peut être contraignante.

La chaudière à plaquette :

  • Le prix du combustible est peu coûteux.
  • Elle est sécurisée et confortable.
  • Le combustible est écologique.
  • Le rendement peut s'élever entre 75 et 95%.
  • Elle produit peu de cendre et de fumée.
  • Mais, elle peut causer parfois des nuisances sonores et est assez volumineuse.
  • L'approvisionnement en plaquette est assez fréquent.

La chaudière à granulés :

  • Elle est économique, car le combustible est moins cher.
  • Elle a un très bon rendement, supérieur à 90%.
  • Elle est écologique.

Dans le cadre d'une livraison en vrac pour chaudière bois prévoir un endroit suffisamment spacieux, le combustible prend  beaucoup de place.

Vous pouvez également  être livré en palette (en moyenne 52 à 60 sacs de 15 kg suivant le fournisseur).

Vous aurez également la possibilité de retirer sur place les sacs de granulés si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas stocker de manière importante. En fonction des quantités livrées la grande majorité des fournisseurs vous proposeront des prix dégressifs.

Les chaudières mixtes :

  • Elles ont un bon rendement.
  • Elles sont simples d'utilisation.
  • Les combustibles sont peu coûteux.
  • Mais, il peut être difficile de stocker certains combustibles.
  • Le combustible au charbon est assez polluant.
Partager