Isolation par les fenêtres

Une bonne isolation passe aussi par l'isolation de vos fenêtres

Pour notre confort ou des questions économiques tout autant qu'écologiques, nous procédons de plus en plus à l'isolation des habitations anciennes, ou construisons des maisons dont les murs sont bien isolés. Il est vrai qu'une bonne isolation des murs permet de nombreux bénéfices en matière de consommation d'énergie, mais à quoi bon avoir des murs qui conservent la chaleur si les fenêtres la laissent fuir ?

Ainsi, si vous trouvez que vous ne faites pas encore assez d'économies d'énergie et si vous entendez trop les bruits de la rue, notamment la circulation routière, pensez à faire isoler vos fenêtres aussi. Plusieurs méthodes s'offrent à vous pour ce faire: le survitrage, le double vitrage, voire même le triple vitrage.

Le survitrage

Vous aimez le charme que vos menuiseries offrent à  votre maison, et pas question de vous en séparer même si vous savez très bien qu'elles ne sont plus efficaces en matière d'isolation. Ne paniquez pas, vous pouvez conserver ce petit aspect traditionnel que possède votre maison tout en la mettant aux normes de l'isolation grâce au survitrage. La seule condition est que vos menuiseries puissent supporter le surpoids qu'une épaisseur de verre supplémentaire leur imposera. Il peut ne s'agir que d'un film que vous appliquerez à même le carreau, voire d'un second verre qui viendra créer un espace d'air de quelques millimètres. Le survitrage n'est pas le meilleur moyen d'isoler, mais il est un premier pas en termes d'isolation thermique.

Le Double vitrage

Souvent posé sur les fenêtres en PVC de nos jours, le double vitrage peut aussi être installé sur des menuiseries. L'espace d'air entre les deux vitres permet, selon le système choisi, de repousser le froid hivernal, d'éviter la buée et de diminuer les décibels de la rue. Le double-vitrage vous met aussi en sécurité, étant plus difficile à casser qu'une simple vitre.

Selon l'épaisseur du verre extérieur, vous pouvez ou non bénéficier de l'isolation phonique optimisée, ce qui peut être utile si vous vivez dans un lieu bruyant. Le double vitrage classique a déjà des atouts d'isolation phonique pour un lieu de vie sans sur-bruit particulier.

Le Triple vitrage

Comme son nom l'indique, le triple vitrage est constitué de trois vitres, il est donc bien plus efficace encore, mais présente l'inconvénient de ne pas convenir à toutes les menuiseries de par son poids, 30 kg pour un mètre carré, un tiers de plus que pour du double vitrage. Ses performances sont surtout accrues au niveau de l'isolation thermique, il ne vous apportera pas une grande hausse de confort sonore comparé au double vitrage.
Il représente un investissement d'une fois et demi plus grand que pour le double vitrage mais les économies d'énergie que vous ferez en valent la peine.

Les aides accordées pour isoler vos fenêtres sont régies par des règles strictes, à savoir que vous devez notamment faire poser vos fenêtres par un professionnel, que le logement que vous isolez doit être votre habitation principale et que cette isolation vous procure un gain suffisant en terme de consommation énergétique. Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt ou d'une TVA réduite. L'association ANAH peut aussi vous accorder des primes selon certaines conditions.

Partager